Search
  • Nicolas MOUCHEL

Le "Sablochon", l'oreiller de plage naturel inventé par un couple de Cabourgeais

Les Cabourgeais Jean Hess et Valérie Moreigneaux ont eu une idée lumineuse : créer un oreiller de plage naturel « Le Sablochon », qui leur a valu un prix au concours Lépine 2019.


Ils ne sont pas peu fiers. Rencontrés sur la plage de Cabourg (Calvados), Jean Hess et Valérie Moreigneaux présentent le « Sablochon », à première vue un petit sac en toile doté d’une bande velcros. L’objet a pour vocation d’accompagner les parties de plage en se substituant idéalement aux oreillers de fortune que tout usager aura tenté d’improviser pour se reposer sur le sable.

C’est d’ailleurs d’une telle expérience que l’idée est venue à Jean Hess, « ici, sur la plage de Cabourg, j’utilisais un tee-shirt que je mettais en boule pour surélever ma tête, ou je faisais un tas de sable sous ma serviette… » assure-t-il. Des procédés pas toujours concluants. « J’ai vu une personne d’origine japonaise qui utilisait un sur élévateur pour la tête, mais le problème était qu’on ne pouvait pas bouger ».


« Ça tient dans la poche »

C’est là qu’est venue L’idée de l’oreiller de plage, associer le sable et le polochon :

Remplir et canaliser le sable dans un style de taie d’oreiller miniature. Puis, il suffit de la vider en quittant la plage. Ça tient dans la poche, ce n’est pas lourd, ça a un côté ludique pour les enfants et ça leste la serviette !

Le tout en tissu naturel écologique et réutilisable.

Cette idée, le couple l’a mûrie depuis de nombreuses années déjà. « J’ai déposé la marque Sablochon il y a dix ans au INPI (ndlr. Institut national de la propriété industrielle) ». Mais c’est seulement depuis peu, après pas mal d’hésitations et une intense réflexion, qu’ils ont décidé de se lancer dans l’aventure du Sablochon. Confectionnés en coton, avec une bande velcros, les premiers prototypes sont tissés dans les Vosges et fabriqués à Mâcon.




80 views0 comments

Recent Posts

See All